En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA logo Inra FN3PT Fédération Nationale des Producteurs de Plant de Pomme de Terre

UMT Innoplant

Etudier les propriétés biologiques des populations parasites présentes ou potentiellement émergentes

Prospection Jambe Noire
Galles sur racines - Nématodes du genre Meloidogyne
Essais en conditions contrôlées

Il est nécessaire de connaître la biologie et l’épidémiologie des différents parasites (réservoirs d’inoculum, conditions pédo-climatiques favorables, plantes hôtes et tolérantes,…) pour maintenir une bonne qualité sanitaire du plant de pomme de terre et de son environnement. Ces connaissances épidémiologiques permettront d’orienter la lutte en proposant des cultures non multiplicatrices (voire assainissantes), en orientant les pratiques culturales et la gestion des rotations. La connaissance des populations parasitaires et de leur évolution permettra également de développer des stratégies durables de lutte génétique.

  • Epidémio-surveillance des parasites présents sur le territoire et au niveau européen

Des prospections terrain sont menées pour collecter des souches/isolats/populations (bactéries pectinolytiques, champignons, virus). Ces populations parasitaires sont ensuite caractérisées selon des critères phénotypiques (types sexuels, virulence, agressivité) et moléculaires afin d’évaluer une éventuelle évolution des souches/isolats. Les données obtenues sont ensuite comparées avec celles concernant d’autres populations présentes à l’étranger.

  • Évaluation de pratiques culturales

L’effet de pratiques culturales, de produits, de plantes de la rotation ou de l’inter-culture sur la cinétique de développement des parasites dans le sol est étudié dans cette action, en utilisant certains des outils de détection ou quantification évoqués ci-dessus.

  • Émergence de nouveaux parasites

Le cortège parasitaire est susceptible d’évoluer de par les échanges commerciaux et le réchauffement climatique. Une action de biovigilance sera conduite vis-à-vis de nouveaux parasites de la pomme de terre susceptibles d’émergence sur le territoire, comme l’agent du Zebra Chips (Candidatus Liberibacter solanacearum), mais aussi vis-à-vis de nouvelles souches ou isolats de pathogènes déjà connus qui apparaitraient à l’étranger.

Cette vigilance est menée de différentes façons :

       - Veille bibliographique,
Ÿ       - Participation à des congrès internationaux,
       - Echanges avec des équipes de recherche ou des instituts professionnels étrangers.

Zebra chips

Symptôme du Zebra chips ©J.Munyaneza (USA)

TSWV

TSWV (Tomato Spotted Wilt Virus) © C.R. Wilson (Australia)

Zebra Chip symptômes sur tubercules

Un article sur une maladie nouvelle: le Zebra Chip

Dans le cadre de la veille nécessaire sur les nouveaux pathogènes pouvant affecter la pomme de terre, Anne Claire Le Roux - Nio FN3PT/RD3PT,...
Lire la suite
site projet caliso

Maladie du Zebra Chip : un projet de recherche et une fiche signalétique

La maladie du Zebra Chip est causée par les souches des haplotypes A et B de la bactérie Candidatus Liberibacter solanacearum. Elle sévit sur...
Lire la suite