En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA logo Inra FN3PT Fédération Nationale des Producteurs de Plant de Pomme de Terre

UMT Innoplant

Exploiter et structurer les ressources génétiques

cryoconservation
cryoconservation
Dépôt sur gel d'agarose

Les programmes d’amélioration et de sélection se basent sur l’utilisation des ressources génétiques. Ces ressources sont constituées de matériel présent dans les Centres de Ressources Biologiques comme le CRB BrACySol mais aussi du matériel amélioré présent dans les stations de création variétale. Connaitre la structuration et la valeur de ces ressources permet de mieux les exploiter.

Dans ce volet nous cherchons à coupler l’utilisation d’outils moléculaires et la caractérisation phénotypique des collections pour les principaux critères de sélection. Nous cherchons aussi à sécuriser davantage le maintien de ces collections.

Test des différentes technologies disponibles pour le génotypage de marqueurs SNP (Single Nucleotide Polymorphism)

La pomme de terre est une espèce autotétraploïde : chaque chromosome est présent en 4 copies et ceux-ci s’apparient de façon aléatoire à la méiose. Ces particularités rendent l’analyse des résultats de génotypage un peu plus complexe que sur d’autres espèces. Différentes sources de SNP et technologies de génotypage de ces SNP sont disponibles (HRM, puce, KASPar).

Nous cherchons à identifier la source de SNP la plus adaptée à l’étude des collections et la meilleure technologie compte tenu du débit recherché.

Positionner la diversité génétique des collections de géniteurs de l’Inra et des obtenteurs d’un point de vue moléculaire et phénotypique

Nous cherchons à faire évoluer les programmes de recherche et de sélection vers la génétique d’association afin d’améliorer l’exploitation des ressources génétiques. Pour cela, des outils moléculaires (SNP) seront utilisés afin d’analyser de façon conjointe la diversité génétique des collections de géniteurs de l’Inra et des obtenteurs. D’autre part des données phénotypiques harmonisées sur ces collections seront rassemblées en particulier concernant la résistance au mildiou.

Conserver à long terme les collections par cryoconservation

La cryoconservation consiste à conserver à long terme dans l’azote liquide les collections. Ceci permet d’alléger les opérations de repiquage qui sont nécessaires pour le maintien in vitro des collections et de sécuriser davantage le maintien du matériel végétal précieux. La mise au point des conditions de cryoconservation est cruciale en particulier pour éviter l’apparition de variants et pour trouver une méthode adaptée au plus grand nombre de génotypes.

Dans cette action nous poursuivons le travail engagé par l’UMR Igepp depuis plusieurs années afin d’identifier les facteurs clés de la réussite de la cryoconservation d’apex, mettre au point une technique adaptée au plus grand nombre de génotypes et utiliser cette technique pour cryoconserver une partie de la collection.

Analyse factorielle SSR

Caractérisation moléculaire d’une collection variétale issue de trois stations de sélection

La FN3PT et les sélectionneurs de Bretagne Plants, du Comité Nord/Sipre et de Grocep ont constitué une collection de près de 300 génotypes...
Lire la suite
logo EAPR/Eucarpia  2015 Vico Equense

Les travaux de l’axe variétal d’InnoPlant présentés en Italie à l'EAPR

Un poster présentant les travaux réalisés dans le cadre du volet variétal d’InnoPlant a été présenté par M.C. Kerlan lors 18th joint...
Lire la suite