En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA logo Inra FN3PT Fédération Nationale des Producteurs de Plant de Pomme de Terre

UMT Innoplant

Conception et évaluation d’itinéraires intégrés

Champ de pomme de terre
Chantier d’arrachage
Essai sur l’évaluation de plusieurs cultures intermédiaires avant pomme de terre

L’objectif  de nos travaux est d’intégrer des nouveaux leviers de gestion des bioagresseurs dans des itinéraires de production de plant de pomme de terre afin de réduire l'utilisation d' intrants et notamment des pesticides. On cherchera en particulier à intégrer des innovations en matière de résistance variétale, d’outils d’évaluation de la qualité sanitaire et de méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires. 

Identification et évaluation des techniques de protection

Les pratiques identifiées (dans la bibliographie, enquêtes de terrain, etc…) sont évaluées sur des plateformes expérimentales ou chez les producteurs. Des expérimentations complémentaires en conditions contrôlées sont réalisées afin de comprendre les modes d’actions des techniques sur le développement épidémique  des pathogènes.

L’outil infoPlant© mis en place par la FN3PT fournit une traçabilité des pratiques agronomiques en plant qui peut être couplée à des données de contrôle sur la qualité des productions. Cet outil est utilisé  sur un réseau de fermes pilotes en plant (certaines exploitations participent au réseau Ecophyto) et permettra :

  • d’identifier d’éventuels leviers de gestion à tester, après croisement des données des pratiques avec celles de la qualité des lots
  • de mesurer des indicateurs arrêtés dans le cadre du Grenelle de l’environnement, destinés à suivre les progrès en matière de réduction de l’utilisation de pesticides

Parmi les pratiques en cours d’évaluation :

Gestion de la période d’interculture

La période entre le précédent et la culture peut être très longue (8 mois entre le blé et la pomme de terre). Elle peut être propice au développement des pathogènes si elle est mal gérée. Nous cherchons à trouver des pratiques qui vont réduire le stock d’inoculum du sol en travaillant en particulier sur

  • la gestion des résidus de culturedes précédents
broyage des résidus

Dans une parcelle expérimentale, broyage des résidus de culture avant leur incorporation

  • et l’évaluation de l’effet assainissant des couverts végétaux en période d’interculture

Concevoir des combinaisons de techniques de protection

Les méthodes de protection actuellement disponibles ont une efficacité partielle, il est important de bien concevoir leurs combinaisons.  Nous évaluons l’efficacité et la faisabilité de combinaisons de pratiques  par des essais sur les thèmes suivants:

  • intercultures et cultures de la rotation
  • cultures intermédiaires et variétés  tolérantes/résistantes
  • cultures intermédiaires  et traitements chimiques
  • cultures intermédiaires et produits de biocontrôle
  • Conception d’itinéraires intégrés vis-à-vis d’un ou de plusieurs bioagresseurs

Un inventaire des leviers disponibles pour les pathogènes visés sera dressé en collectant des données bibliographiques et expérimentales. Des itinéraires intégrés vis à-vis d’un ou d’un ensemble de bioagresseurs seront conçus à partir de ces éléments.

Les itinéraires techniques les plus prometteurs devraient être testés et évalués en situation de production de plant de pomme de terre avant de les proposer aux agriculteurs